Quels sont les différents frais à prévoir pour une vente immobilière à Magland ?

Partager sur :
Quels sont les différents frais à prévoir pour une vente immobilière à Magland ?

Vous vendez votre maison ou votre appartement ? Avant de vous réjouir de l’argent qui va bientôt rentrer, inquiétez-vous d’abord de celui à dépenser dans le cadre de cette transaction. Une vente immobilière implique effectivement certains frais à la charge du propriétaire vendeur. Découvrez lesquels.

Les frais relatifs aux diagnostics techniques

Lors d’une vente immobilière à Magland, le propriétaire doit présenter un certain nombre de diagnostics immobiliers aux acheteurs. Ils doivent être rassemblés dans le DDT (dossier de diagnostics techniques). Plus votre bien est ancien, plus la liste des diagnostics à faire s’allonge et donc, plus les frais à prévoir augmentent. Pour réduire ces dépenses, vous pouvez confier les différentes expertises à une seule agence. Il faut seulement s’assurer que ses diagnostiqueurs aient les qualifications requises. 

Les frais d’agence

Si vous souhaitez faire appel à une agence immobilière pour accélérer la vente, vous devez prévoir à l’avance ses honoraires. Certes, ils ne seront versés qu’une fois la transaction conclue, mais il est important de définir à l’avance leur montant. En général, ils sont établis sous forme de pourcentage (entre 3 et 10 %) sur le prix de vente. Le montant de la commission à verser diffère selon le type de mandat souscrit.

Les frais de home staging et rénovation

Pour obtenir un meilleur prix de vente, il est parfois utile de faire du home staging et quelques travaux de rénovation. Le home staging ne requiert qu’un investissement limité puisque le but est d’embellir et de réaménager les espaces afin de les valoriser. Les travaux de rénovation, quant à eux, ne doivent pas concerner le gros œuvre. 

Les impôts

Si vous vendez un bien qui ne vous sert pas de résidence principale et que vous réalisez une plus-value, cette somme est soumise à un impôt spécifique de 19 % et à des prélèvements sociaux de 15.5 %. Seuls les biens que vous possédez depuis plus de 30 ans en sont exemptés.